Les deux cimetières

Chaque église du village était entourée d’un cimetière et dans les deux cas, les cimetières ont changé de localisation.

Le cimetière d’Epiais est resté devant l’église jusqu’à la fin du XIXe siècle. Peu après 1900, le transfert a été entrepris vers le nouveau cimetière dans
le haut du village. La place est alors aménagée, la terre remontée et soutenue par un mur, les tilleuls plantés. En 1902, pour la première fois, la fête communale se tient sur la place.

Le monument aux morts érigé devant l’église à la place de l’ancien cimetière a été construit et inauguré en 1920. Il a été conçu et exécuté par VERAZA, sculpteur à Nesles-la-Vallée.

Vous pouvez retrouver dans le nouveau cimetière situé dans le haut d’Epiais côte à côte les tombes des artistes Epiaisrhussiens : Fornerod, Chaffiol et Seheur.

Le cimetière de Rhus a aussi été transféré du centre du hameau à son entrée
(en venant d’Epiais), voir l’église de Rhus.